Gorillaz

Par Joël le lundi 2 avril 2001, 12:05

gorillaz

C’est au mois de mars 2001 que voit le jour l’album éponyme ‘Gorillaz’, regroupant plusieurs artistes issus de divers horizons musicaux.

On y retrouve Damon Albarn (à peu près sur toutes les chansons :) ) , de mystérieux musiciens répondant aux doux noms de 2D, Murdoc, Russell, Noodle, des rappeurs de Del Tha Funky Homosapiens, Ibrahim Ferrer (Buena Vista Social Club), et un producteur ravi : Dan The Automator. Le collectif fait des concerts, mais avec un écran géant où sont projetés leurs répliques animées…

Album solo de Damon Albarn ?

Certains l’ont remarqué, Damon apparait pratiquement sur tous les titres de  »… Il y a quelques mois, EMI nous parlait d’un projet solo de Damon avec Dan The Automator : et bien le voici. Mais les choses ont pris une tournure étendue, puisque Damon a collaboré avec énormément d’artistes, pour finalement former un collectif (pas un groupe) : . Pour mieux cerner cet album, je vous propose mes commentaires titre par titre, certes très subjectifs mais que je pense néanmoins intéressants.

1. Re – HASH

On sent que n’est pas du tout loin :) Une petite chanson sympa et douce, à écouter sous la couette ! Un fabuleux « Manual Stop » de Damon Albarn recadre cette chanson dans un choeur pop rockeux parfait, ce qui nous permet de bien sentir que cet album est assez fixé sur une certaine personne ..

2. 5/4

Alors, là, Damon, reprend sa bonne vieille guitare, agrémentée de loud bass et d’effets spéciaux, avec une large palette de scratch de disques (que l’on retrouve par ailleurs sur tout l’album). C’est un peu comme une face B de : on adore mais on en voudrait encore plus :)

3. Tommorow Comes Today ( 2° Single)

Autrement dit : « Demain c’est aujourd’hui » . Nous y voilà enfin, dans ! Une voix lancinante de Damon sur un morceau quasi trip hop (loud bass, boite à rythme,…). Vous savez, le trip hop, Massive Attack, PortisHead : et bien oui, on ne peut que constater que est tout à fait dans ce style, ce que nous verrons avec d’autres chansons de l’album par ailleurs. Pourquoi cette belle chanson n’a pas pu trouver sa place dans ? Surement car on est ici très très loin du bon morceau pop-rockeux…

4. New Genious (Brother)

Damon a envie de soul, on le sait depuis Tender et Black Book (face B de Music Is My Radar), et bien il l’a trouvé, dans , avec des beaux morceaux de scratching au milieu d’une ambiance mystérieuse et dense…

5. Clint Eastwood (1° Single)

Une pure merveille , un mix de rap tenace et de pop, le tout dans une ambiance de rue assez forte. Bon, certes, les paroles ne sont pas hyper recherchées (comme il est dit sur la couverture : « PARENTAL Advisory, Explicit Lyrics ») mais ce mélange est assez décoiffant et m’a personellement troublé, un peu comme une chanson d’exception…

6. Man Research (clapper)

va toujours plus loin, et on tombe dans le bain : une basse dance, une chanson psyché, un beat de techno, des rappeurs qui se lamentent dans leur micro, et surtout une voix de Damon qui sonne assez bizarrement :) Effectivement, cette chanson doit être le fruit d’une recherche assez poussée, puisqu’on s’y perd vite et qu’on oublie notamment la notion du temps (je trouve ce titre assez planant…)

7. Punk

Une chanson Punk chez ? Damon n’a pas pu s’en passer, et c’est un peu dommage :] En effet, on se demande que vient faire cette chanson style Bank Holidays dans cet album. Peut-être une marque, une empreinte de Seymour, un petit groupe punk-art des années 80 (qui est devenu par la suite ).

8. Sound Check (gravity)

part dans le trip hop total : ce ‘Sound Check’ est l’un des morceaux les plus réussis de l’album. Le collectif m’a balladé dans des recoins musicaux dans lesquels je ne serais pas allé de moi même… Un morceau de luxe 😉

9. Double Bass

,,! Ce morceau est casi incontournable lui aussi, de part ses sons strange (style Pop-Corn – années 80) et cette basse ! Attention, toutefois pour les curieux, c’est un morceau instrumental…

10. Rock The House (Rock DA House)

Là on se dit en lisant le titre que Damon a voulu mettre un morceau rock dans l’album : ET BIEN NON. se joue encore de nous pour nous proposer du rap à moitié chanté avec du pipo. OUI DU PIPO et en impro svp… Le tout accompagné par des coups de violons dignes de « La croisière s’amuse » (très courts cependant) et de trompettes. Avec , l’histoire du Funk et du hip hop rencontre le trip hop, les trompettes et le…pipo. Incroyable :o)

11. 19-2000 (3° Single)

Voici pour moi le meilleur titre de . Je ne serais pas dire pourquoi, mais cette chanson risque d’être un tube… De jolis choeurs, une petite chanson à la Damon, des chanteuses qui prennent le ton de l’humour pour remmettre d’aplomb le petit… Avec cette chanson, l’influence Albarnesque est à son paroxysme : les petits nanana, l’effet de bulle, les petits relancements disco – pop :@)

12.LATIN SIMONE (Que Pasa Con Tigo)

Quel est le point commun entre Ibrahim Ferrer et le trip hop : . Encore une fois, de plus en plus surprenant, un morceau latino, une bossa nova trip hop, des petites trompettes (pas de pipo cette fois ci…). Un petit bijoux musical.

13. StarShine

continue dans sa lancée trip hop (qui fait des ravages depuis la chanson 8, je le rappelle). Damon se lamente de ne pas se trouver et en réfère à nos astres… A quand Massive Attack ou PortisHead dans ?

14. Slow Country

C’est un titre machine à laver (comme en atteste le fond musical) : on efface les morceaux d’avant et on revient au tout début de l’album, on réinitialise avec une petite chanson pop simple (on a gardé la basse car elle est d’enfer :) ) rythmée par des sons tout droit sortis de votre Game Boy ™ (si si !)

15. M1A1 (M-ONE-A-ONE)

Un extrait du film « Day of the Dead » en fond sonore, çà commence bien… Un morceau qui sonne presque rock, une voix de Damon éraillée, des voix entrelacées, c’est un avant-goût du prochain album de ???????????? On y croirait presque 😉 J’en rêve …

Bonus Track : Tomorrow Comes Today (version A Capella + boite à rythme, avec un rythme plus élevé…)

Album solo ou album de collectif, on s’en fiche, ‘ ‘ est un des meilleurs albums de l’année 2001, et on peut espérer qu’il y ait une suite à ces formidables musiques…

A suivre…

Be Sociable, Share!

    Cette page est fièrement propulsée par WordPress
    magicblur.net, 1999 - 2010